L’été c’est la saison des barbecues et des tomates mais pas seulement ! Je regarde quelques petites séries en ce moment, dont deux qui sont produites par SyFy.

– Killjoys, qui a démarré sa saison deux depuis début Juillet. Des gentils chasseurs de primes vont se retrouver à lutter contre leur propre organisation et le méchant gouvernement. Ce n’est pas un scénario super original, la série ne propose pas non plus une révolution visuelle ni un jeu d’acteurs extraordinaire, mais l’histoire à une certaine homogénéité et on regarde avec plaisir les épisodes. A noter que dans la série, une lune se nomme Arkyn (comme mon drood), ça ne peut donc être qu’intéressant à regarder 😛

– Dark Matter qui a démarré sa saison deux en même temps que Killjoys. Deuxième série de SF sympathique. L’idée de départ c’est qu’un groupe de personnes se retrouve sur un vaisseau spatial sans aucun souvenir traqué par des conglomérats et la police. J’avais trouvé la saison un assez moyenne et surtout avec des effets spéciaux un peu limités. De ce point de vue la saison deux démarre beaucoup mieux mais ça redescend dès l’épisode trois. Ca reste tout de même un divertissement correct si vous appréciez la SF.

– Suits, c’est déjà la saison 6 ! Bon je dois vous avouer que j’ai pas mal d’épisodes de retard mais cette série reste un bon divertissement. C’est sur qu’à la 6ème saison, la trame a déjà été étirée dans tous les sens et continuer à trouver des intrigues autour du mensonge de départ (usurper le « costume » d’un avocat), ça devient de plus en plus difficile. Les acteurs sont bons, Donna est toujours Donna (miaaaaaaam) et on prend plaisir à enchaîner les épisodes.

– Strangers things : une série de Netflix que j’ai dévorée. Juste excellent, les enfants jouent bien (ce qui n’est pas souvent le cas), l’histoire qui est un mélange de E.T. et de Carrie est intéressante. Le seul bémol c’est Winona Ryder qui a bien sur pris un coup de vieux mais qui surtout joue l’hystérique du début à la fin. Même dans la scène finale du repas de noel ou il ne se passe rien, elle est capable d’être hystérique devant sa purée qui est trop liquide.

– Braindead : ma série inclassable du moment. C’est une comédie sur fond de politique américaine et de science fiction avec des insectes qui dévorent le cerveau des humains pour leur changer le comportement. Je rigole bien devant les épisodes, c’est complètement dérangé et parfaitement réalisé. A noter que le producteur de cette série est tout de même monsieur Ridley Scott. Je trouve l’actrice principale excellente dans son rôle de gentille fille sympathique mais un peu délurée. Le seul bémol c’est peut être la trame de fond qui nécessite de connaitre un minimum le fonctionnement de l’administration politique américaine pour bien comprendre les vannes. Par contre dès que ça devient trop spécifique, je ne reconnais pas les gens qui sont caricaturés.