Il y a quelques mois je me suis acheté une liseuse Kindle. L’idée c’était de pouvoir lire quand je suis en déplacement sans devoir prendre mes pavés et aussi le fait de pouvoir acheter des livres moins cher car ça finit par me coûter un bras tous les ans.

Alors l’appareil en lui même est plutôt chouette, robuste, un plastique agréable et chaud au toucher et surtout un écran qui s’adapte tout seul à la luminosité. Ca je dois avouer que c’est vraiment excellent, on est capable de lire facilement en plein soleil ou alors le soir dans le lit ça permet de ne pas gêner sa voisine car plus besoin d’allumer la lumière. Au niveau de la taille, ça rentre dans ma poche de blouson, ça tient bien dans la main et ça fait à peu près la taille d’un livre de poche. A peu près parce que vous allez devoir « tourner » malgré tout les pages plus souvent. Le gros point négatif de cette liseuse c’est son interface dégueulasse et quasi illisible. Il est très difficile de lire le titre des livres sans ouvrir le livre. Il faut des yeux bioniques pour pouvoir lire certains chiffres. Pourtant je vois bien. Une fois qu’on est dans le livre, par contre plus de problème. Un petit aparté, pour pouvoir classer vos ebooks sur votre serveur / pc, je vous recommande le logiciel calibre qui est vraiment extra.

Alors pourquoi mon coup de gueule ? Tout simplement pour le prix des ebooks. C’est un putain de foutage de gueule, voir même disons le, un racket organisé et légal. Bah oui parce qu’en France ce sont les éditeurs qui fixent les prix et non les distributeurs. Rien que ça, ça me parait déjà une aberration en tant que consommateur (tu interdis légalement la concurrence, y’a que moi que ça choque ?). Exemple de prix pour un livre de poche physique : entre 7€50 et 8€50 en moyenne. On peut se dire que le prix pour la version ebook serait aux alentours de 2-3€ (comme aux US en fait). Et bah non ! Si t’as de la chance c’est le même prix, sinon c’est même plus cher ! Quand j’ai vu ça j’ai cru que je m’étais trompé. Alors y’a bien des ebooks en dessous de 5€ mais ce n’est pas mon style de lecture. Pour les brochés, même topo, le prix à la sortie est identique. Quelle putain de honte !

Il faut arrêter de nous prendre tous pour des pigeons, les coûts de publication physique et de distribution comparé aux coûts des serveurs et de bande passante, c’est un autre monde ! Faut arrêter de nous dire que c’est le même prix, c’est totalement faux ! Je suis industriel et je peux vous dire que pour le démat il y a une économie d’échelle qui est est énorme.

La moralité de l’histoire c’est que je ne pourrais jamais avoir le payback de mon Kindle. Voir pire, si j’achète uniquement des ebooks, à la fin de l’année ça m’aura coûté plus cher que des livres que je pourrais avoir encore dans 20 ans dans ma bibliothèque. Parce que là c’est aussi un autre point, quid des ebooks que tu achètes dans 10 ou 20 ans ? Quand on voit la rétrocompatibilité du matériel, on peut sérieusement penser que les supports que tu utilisent aujourd’hui ne seront plus compatibles avec rien du tout d’ici une décennie ou deux.

On peut aussi ajouter que pour un livre physique, il y a un marché de seconde main qui fonctionne très bien. Alors qu’un ebook avec DRM bah tu l’as profond dans l’os pour pouvoir le revendre. Et tu ne peux même pas le partager avec tes amis comme je le fais avec mes livres !!

Donc à moins de vouloir engraisser des éditeurs qui prennent leurs acheteurs pour des débiles mentaux, je vous déconseille de vous lancer dans l’aventure des ebooks malgré la praticité certaine des liseuses.