Wasteland 2 est encore un de ces jeux qui a resurgi du passé grâce à kickstarter. Il est réalisé par le même studio que Pillars of Eternity qui a été pour moi un vrai plaisir en redécouvrant les rpg à l’ancienne. Il s’agit ici d’un jdr post-apocalyptique en vue isométrique avec un groupe de personnages à créer et gérer. Il y a pas mal de compétences et de caractéristiques et il est important de construire correctement son escadron de départ. A votre escouade, va s’ajouter au cours du temps jusqu’à 3 autres personnages que vous pourrez choisir au fil de vos pérégrinations.

Le moteur du jeu est assez moche mais comme vous êtes en vue iso ça n’est pas particulièrement gênant, de toute façon vous ne verrez vos personnages que de loin ! L’histoire est simple et se laisse découvrir avec plaisir. Dans chaque zone que vous allez visiter vous allez bien évidemment avoir des quêtes annexes. Et c’est là ou c’est intéressant, il y a plus d’une centaine d’heures de jeux si vous fouillez bien partout. Et ça, j’adore ! Certaines quêtes vous demanderont de faire des choix et cela aura des conséquences sur votre environnement et sur les prochaines étapes (et ça influencera aussi sur les personnages que vous pourrez recruter). C’est donc très complet et ça correspond à ce qu’on attend d’un jdr.

En ce qui concerne les combats, il n’y a aucune nouveauté, c’est du tour par tour à la xcom, ou les personnages avec le plus d’initiative jouent en premier et vous avez ensuite un certain nombre de points d’actions par personnage pour réaliser vos opérations. A noter que le friendly fire est ON et qu’il fait trèèèèès mal ! Je pense d’ailleurs que je me suis plus souvent fait mal tout seul que sur les tirs ennemis !

Le craft se résume aux améliorations que vous pouvez monter sur vos armes. Pouvoir tuner son équipement c’est un petit plus sympathique.

Le jeu n’est absolument pas buggé comme j’ai pu le lire à droite et à gauche et la traduction est bonne. Un conseil : si vous aimez ces jeux, attendez au minimum entre 3 et 6 mois après leur sortie pour que tout ce qui ne fonctionne pas soit corrigé et que la traduction soit réalisée correctement. Il ne faut surtout pas se jeter dessus day one. En plus du prix qui sera certainement bien plus intéressant quelques mois après, les joueurs des premiers jours servent de testeurs finaux et ne profitent pas de la meilleure expérience du jeu. Et ça c’est valable quel que soit la taille du studio par ailleurs. Je vous dis ça parceque XCom 2 sort aujourd’hui (enfin le jour ou j’ai écrit ces quelques lignes). Et bien evidemment, il y a des ralentissements, des bugs, etc… Dans quelques semaines, le jeu sera corrigé et enrichi de nombreux mods et sera bien plus intéressant à jouer !

Pour en revenir à Wasteland 2, comme dans tout bon rgp, la composition de votre groupe de départ et le choix des caractéristiques de vos personnages est clef. Soit vous vous lancez directement testé baissée dans le jeu et au bout de quelques heures vous allez vous rendre compte des erreurs que vous avez faites et recommencerez une partie. Moi je préfère lire les gens qui font du theorycrafting et qui expliquent les différents mécanismes du jeu. Pour cela je vous recommande cette superbe vidéo (en anglais mais c’est pour votre bien):

Il est très clair et explique particulièrement bien ses choix et le pourquoi du comment. Et comme c’est un gars bien, il a même fait un fichier excel pour résumer les stats des différents personnages, woot !

Les défauts de ce jeu sont très similaires à ceux de Pillars:

  • Les combats ne sont pas très variés et surtout ils n’ont pas le niveau de stratégie d’un xcom. Ici la puissance de feu est clairement l’élément primordial. Si en début de jeu ça va être très tendu en raison de votre manque de matériel et de munitions, dès le milieu du jeu, si vous avez gratté un peu, vous avez une escouade extrêmement bien équipée et vous allez rouler sur la plupart des combats.
  • Le craft est trop limité. Tu ne peux modifier que tes armes et en plus les modifs du début du jeu sont les mêmes que ceux de end game. Il aurait fallu faire une courbe de progression et surtout l’étendre au minimum sur tout l’équipement.
  • Le choix d’équipement est trop limité. Ca manque de profondeur. Au lieu de mettre un pistolet, tu en mets 4 avec des stats légèrement différentes, au moins ça te donne l’impression de pouvoir choisir.
  • Pas de coop. Mais pourquoi n’y a t-il que Divinity qui propose un mode collaboratif ? Ne pas pouvoir jouer avec ses potes alors que le jeu s’y prête c’est super frustrant.

Ca reste malgré ces quelques défauts un excellent jeu ! Je le recommande fortement à tous les fans de rpg, vous allez passer un bon moment dessus.