Salut à vous !

Dans la série, tu as fait quoi cet été après les barbecues et la peinture : bah j’ai joué à un rpg old school version baldur’s gate ENORME : pillars of eternity. Après Divinity Original Sin l’an dernier voici un autre jeu très clairement inspiré des donjons et dragons. Et encore une fois, c’est une réussite.

En premier lieu, l’aspect visuel du jeu: c’est du 2D isométrique particulièrement bien réussi. Bon c’est sur, après the witcher, ce n’est pas une grande claque dans la figure, mais c’est très réussi et particulièrement bien léché au niveau de la finition. Donc oui, la vue 2D de l’époque n’est pas morte, même en 2015.

Ce jeu reprend tous les classiques du genre : différentes races, classes, le même principe de leveling, d’affronter des boss pour obtenir des trésors et de l’exp, une base, la gestion d’un groupe, tank – heal – dps, etc… Les règles me rappellent celles de AD&D en version simplifiée (ce qui n’est pas plus mal), vous prendrez du plaisir à diriger votre groupe, découvrir les différentes zones, l’histoire principale, voir votre influence grandir dans le monde et faire les centaines de quêtes annexes. Le jeu est vraiment très complet, j’ai été impressionné par la quantité de quêtes disponibles dans le monde.

A savoir qu’il n’y a pas de possibilité de refaire ses builds à moins de recommencer une partie donc je vous conseille d’aller potasser avant de démarrer pour constituer votre groupe rapidement (c’est clef) et pour choisir un template adapté à votre personnage. Moi qui aime me documenter, c’est une étape que j’adore : arriver à décrypter les templates et comprendre comment fonctionne chaque personnage avant de le mettre en action. Sur steam y’a des guides extras qui sont réalisés par la communauté.

On peut trouver quelques défauts à ce jeu, c’est sur :

  • La manque de profondeur du craft.
  • Comme souvent dans ces jeux, en end game vous avez tendance à rouler sur tout.
  • Malheureusement il n’y a pas de coop possible alors que le jeu s’y prête particulièrement.
  • A un moment ça s’arrête. Et c’est triste. Trèèès triste…

Je recommande fortement cet excellent jeu d’autant plus qu’un extension devrait voir le jour sous peu : « The white march ».